Morillon Chantal



Chantal Morillon, gouache sur crêpe de chine, 2003


Voilà l'impression qu'une grâce couturière, lassée des grands festins de robes (petite main), laisserait sur ses échantillons de soie, non de l'aiguille mais à la larme douce du pinceau. Portée d'ocelles, miettes d'agates, plumes, pétales, œils-de-chat et de tigre dont on retient un état de nature semblable à ces jardins miniatures plus vrais que leur vaste modèle.

Daniel Brandely


A particip aux expositions :
Chants d'oiseaux à l'atelier Cantoisel, Les murs d'une maison - demeure en peinture, Le temps des Demeures
Une maison pour la peinture
, Hommage à une maison
Des artistes en cause
, Mise en demeure - Peinture, sculpture
Vincent Barré, invité d'honneur
.