Loder Konrad



Involucre, 24 éléments - 1997 - Bois, fils de fer -180 x 50 x 50 cm - Ph. M.Plantec


Konrad Loder,né en 1957 à Munich
Vit et travaille à Paris

Il y aurait au principe de toutes ces constructions requises et reconquises, une inaliénable inconduite que Konrad Loder ne peut pas, strictement, poser dans l'espace mais qui pourtant, seule, ouvre - non sans de légères infractions - sa chance. Cerclée ou symétrique, indisponible ou ébranlée, la forme des objets tient à autre chose qu'à elle-même. C'est qu'il y a dans chaque sculpture de Loder une sorte de point de retour dont l'effet est subtil : il sous-entend que la chose faite (et même calculée) révèle non pas une port inachevée mais non définitive. La question alors n'est pas de trouver le mot de la fin mais celui qui sera libre de toute fin. Moment heureux où le projet se trouve être sans objet : vérité discrète mais initiale à tout art réel.

Daniel Dobbels
23 juillet 1997


A particip aux expositions :
Question de forme II, Support mémoire I, Support mémoire, Hommage à une maison
Des artistes en cause
.